Foire Aux Questions

Hypnose

 

Qu'est ce que "l'hypnose ericksonienne" ?

L’hypnose ericksonienne est une modernisation de l’hypnose issue de la pratique de Milton Erickson, psychiatre renommé « le guérisseur américain ». En travaillant avec ses patients, il s’est rendu compte de la puissance de l’hypnose et à quel point elle pouvait avoir des résultats incroyables sur eux. Il en a alors fait un outil de changement et a ainsi aidé des milliers de personnes à mieux vivre.

L’hypnose ericksonienne est caractérisée par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste.

L’approche innovante de M. Erickson en psychothérapie repose sur la conviction que chaque personne possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu’il rencontre. Il s’agit par conséquent de guider la personne afin qu’elle utilise au mieux ses compétences et ses possibilités d’adaptation personnelles.

Pour lui, l’inconscient est profondément bon et puissant. Il est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. 

Enfin, M. Erickson enseignait à ses étudiants le respect du patient. Chaque personne est unique et il ne peut y avoir de normalisation des techniques inductives. Il faut prendre en compte la personnalité du patient et respecter sa demande.

« Vous ne contrôlez pas le comportement d’une quelconque autre personne. Vous apprenez à le connaître, (…) vous aidez les patients en les dirigeant de telle façon qu’ils rencontrent leurs besoins. Mais vous ne travaillez pas avec les patients pour atteindre vos propres buts. Le but est leur bien-être, et si vous réussissez à obtenir leur bien-être, vous touchez directement votre propre bien-être. »

Comment ça marche l'hypnose thérapeutique ?

Le but de l’hypnose thérapeutique est d’aider le client à obtenir un changement ou atteindre un objectif désiré. Or, il est possible de débloquer les problématiques beaucoup plus facilement à un niveau inconscient. De plus, on part du postulat (qu’on vérifie en séance), que la personne a déjà essayé, en vain, de résoudre le problème de façon consciente.

« En continuant à faire ce qu’on a toujours fait on obtient toujours les mêmes résultats ». L’hypnose offre une autre perspective.

 Grâce à une mise en transe, où l’esprit conscient du sujet est invité à aller faire un tour, l’hypnothérapeute entame une discussion avec l’esprit inconcient. Il peut lui poser des questions, lui demander de l’aide pour remplacer un comportement par un autre. Ou encore lui suggérer d’adopter des attitudes plus harmonieuses et écologiques.

C’est pour cela qu’on dit en hypnose ericksonienne que « toute hypnose est auto-hypose ». Il ne s’agit pas de contrôler le client mais de remettre la problèmatique dans son contexte et de travailler ensemble dessus.

L’hypnothèrapeute guide mais c’est la personne qui travaille à un niveau inconscient. 

A qui s'adresse l'hypnose ? Existe-t-il des contre-indications à se faire hypnotiser ?

A tout le monde, ou presque !

Les seules contre-indications à l’hypnose sont la schizophrénie et la bipolarité. Il n’est alors pas conseillé de travailler sur la maladie en elle-même. Par contre, il est possible de le faire sur une autre thématique, comme par exemple sur une addiction.

Pour les personnes qui suivent un trop gros traitement médicamenteux (psychotropes), l’hypnose peut ne pas avoir beaucoup de résultat. En effet, la communication avec l’inconscient est plus compliquée. 

Existe-t-il des pré requis pour faire une séance d'hypnose ?

Il n’y a pas de pré requis à faire une séance d’hypnose si ce n’est de vouloir travailler sur soi, d’avoir un objectif et de prendre cette décision personnellement. En effet, la décision de réserver une séance ne doit pas venir d’une autre personne que vous, comme un proche, un membre de votre famille… 

Vais-je être réceptif / hypnotisable ?

Tout le monde est réceptif, hypnotisable. Pourquoi? Parce que la transe est un phénomène naturel. Chacun de nous entre en transe plusieurs fois par jour. Par exemple quand vous conduisez en « pilotage automatique » : vous ne vous rappelez plus avoir conduit quand soudain vous prenez conscience du fait que vous êtes arrivé. Ou lorsque vous êtes dans un ascenseur ou devant un feu rouge et que vous semblez « ailleurs ». Il y a des milliers de façon différentes d’entrer en transe. Ce qui est sûr, c’est que cela vous arrive tous les jours quand vous lâchez prise, que vous n’êtes plus concentré.

Il suffit juste de retrouver cet état en séance. Pour la plupart des gens c’est faisable en une séances, pour d’autres personnes cela demande de se « familiariser » avec la transe. 

Beaucoup de gens pensent qu’ils ne sont pas hypnotisables après avoir vu ou entendu parler de l’hypnose de spectacle ou de l’hypnose de rue. Il s’agit d’une approche tout à fait différente. L’hypnotiseur (et non hypnothérapeute) va réussir à vous faire perdre le contrôle pour jouer avec votre mémoire et vous faire faire différentes choses. Dans ce cas, il y a en effet des gens qui vont être réceptifs et la grande majorité de la population qui ne le sera pas. Les hypnotiseurs célèbres sélectionnent les personnes dans le public les plus hypnotisables après avoir fait des tests.

L’approche en hypnose ericksonienne est totalement différente. Elle est beaucoup plus respectueuse et reste un travail réalisé avec la personne. 

Vais-je m'endormir ? Perdre le contrôle ? Peut-on m'obliger à dire ou faire des choses sous hypnose que je ne souhaite pas dire ou faire ?

Contrairement à l’hypnose de spectacle, l’hypnose thérapeutique n’a pas du tout comme objectif de vous endormir pour vous contrôler et vous mettre certaines choses dans la tête. Il est plutôt question de vous aider à retourner dans votre propre transe naturelle (pour plus d’informations sur la transe, veuillez lire la question ci-dessus « Vais-je être réceptif / hypnotisable »).

Ainsi, il ne s’agit pas de « perdre connaissance » ou de « perdre le contrôle ». Cela n’est pas du tout nécessaire afin d’obtenir un changement. Certaines personnes s’endorment ou ne se rappellent pas de leur séance. D’autres, par contre, peuvent en garder un souvenir. Votre état de veille n’a pas d’effet sur le résultat ou sur le fait d’être réceptif. Les gens ont juste des manières différentes d’être en transe.

Enfin, il n’est pas question de vous obliger à dire ou faire des choses sous hypnose que vous ne souhaitez pas dire ou faire. En effet, l’esprit inconscient vous protège. Ainsi, il est plus facile de faire faire quelque chose de négatif à une personne consciemment qu’inconsciemment. De plus, mon approche se base sur votre demande et vos besoins pour vous accompagner de manière adaptée.

Existe-t-il des risques à utiliser l'hypnose ?

L’hypnose est un outil, un amplificateur qui peut se révéler très puissant. Et comme chaque outil, il nécessite d’être utilisé par des hypnothèrapeutes formés, scrupuleux et respectueux. Entre de bonnes mains, c’est un outil précieux pour atteindre vos objectifs et obtenir un vrai changement. 

Mon approche de l’hypnose est proche de ce que j’ai appris à Xtrëma : respectueuse et adaptée à la personne que vous êtes, à votre rythme et à votre vie. 

Pour en savoir plus sur ma formation et mes certification cliquez sur infos pratiques.

Pour en savoir plus vous pouvez vous référer à la question précédente : « Vais-je m’endormir ? Perdre le contrôle ? Peut-on m’obliger à dire ou faire des choses sous hypnose que je ne souhaite pas dire ou faire ?

 

Quels sont la durée, les tarifs et le déroulement d'une séance d''hypnose ?

Vous pouvez trouver les réponses à ces trois questions en allant sur la page Info Pratiques, en cliquant ici.

Peut-on avoir des effets secondaires après une séance d’hypnose ?

En séance, nous veillons à traiter le problème dans sa globalité. Il ne s’agit pas d’effacer quelque chose en vous, et de le remplacer avec quelque chose de nouveau sans faire attention à ce que cela pourrait engendrer.

Parce que chacun de vos comportements habituels ont été mis en place pour une raison particulière et initialement, révèlent d’une intention positive. La manifestation peut ne pas ou plus vous satisfaire. Vous pouvez également ne pas comprendre cette intention positive mais votre inconscient lui comprend. Nous veillons à éclaircir ce comportement et en informer votre esprit conscient. Et si nous venons à remplacer le comportement qu’on souhaite changer par un autre comportement plus harmonieux et plus adapté à votre vie, nous faisons en sorte que ce nouveau comportement garde l’intention de départ. Ainsi, cette démarche permet un rééquilibrage interne et de ne pas souffrir d’effets secondaires.

Combien de temps faut-il laisser entre 2 séances d'hypnose ?

Quand plusieurs séances sont nécessaires, il faut en général compter 2 semaines entre deux séances pour laisser murir le travail réalisé en transe. Cela laisse également le temps à la personnes pour observer tous les changements mineurs et majeurs. Ils pourront ainsi constituer la base de la prochaine séance. 

Massage

Quelles sont les vertus du massage thaïlandais ?

Les bienfaits des massages thaïlandais sont multiples : ils soignent les maux de dos, calment les angoisses, luttent contre l’insomnie et le stress. Ils tonifient les muscles, augmentent la souplesselibèrent les tensions et favorisent une bonne circulation sanguine.

Quelles sont les contre-indications ? Qui ne devrait pas se faire masser ?

Certaines personnes atteintes de diabète ou de cancer ne devraient pas se faire masser. Il est déconseillé de masser la femme enceinte avant 3 mois de grossesse. Des questions sur votre santé vous sont posées en début de séance. Pour votre bien-être et votre sécurité il est important de déclarer si vous avez des problèmes de santé. 

Se faire masser avant ou après le sport?

Si vous préparez une compétition sportive comme par exemple un marathon, il est recommandé de faire le massage après le sport et non avant. Avant, du fait du relâchement intense de vos muscles, vous pourriez ne pas être aussi performant. Après le sport, il est conseillé de se faire masser pour soulager les muscles qui ont été sollicités. Par contre, il n’est pas indiqué en cas de blessure. Il est nécessaire de consulter votre médecin. 

Faut-il se préparer d'une manière particulière avant de faire une séance ?

Les massages aromatique, lymphatique, soin et massage du visage, cellulite, femme enceinte se font sur table avec huile en sous-vêtements. Vous n’avez donc pas à vous habiller d’une manière particulière. 

Le massage traditionnel thaïlandais se fait sur tapis, tout habillé. Il convient donc de vous habiller de manière confortable et avec des habits qui vous permettent de plier facilement les bras et les jambes.

La réflexologie plantaire (un massage des pieds et des jambes) se fait sur fauteuil, habillé. Il convient de venir  avec un pantalon qui peut se relever ou un short.  

 

Est-ce que le massage thaïlandais peut être douloureux ?

De nombreuses rumeurs existent à propos du massage thaïlandais et notamment le fait qu’il peut être douloureux. En début de séance, il vous est demandé ce que vous préférez comme pression. Si vous choisissez une pression plus forte, il est possible que vous ressentiez une « bonne douleur ». Le fait d’agir en profondeur sur les muscles peut engendrer cette sensation. Dans tous les cas, elle permettra de vous sentir mieux après le massage et non l’inverse. Il faut savoir qu’en Thaïlande, de nombreux masseurs de rue n’ont pas suivi de bonne formation. De plus, les asiatiques, férus de massage, ont tendance à préférer une très forte pression. D’où, surement l’idée véhiculée. Mais le massages dispensés aux cabinets ont pour but de relâcher vos muscles en veillant à ce que vous soyez totalement relaxé.

Quels sont la durée, les tarifs et le déroulement d'une séance de massage thaïlandais?

Vous pouvez retrouver ces informations en cliquant sur l’onglet : info pratiques

A partir de quel mois peut-on masser une femme enceinte et un bébé ?

Il est possible de masser une femme enceinte à partir de 3 mois de grossesse.   

Si vous avez d’autres questions, n’hesitez pas à me les poser ici :

Formulaire de contact